J’AVAIS 12 ANS, J’AI PRIS MON VÉLO ET JE SUIS PARTIE A L’ECOLE… – Sabine Dardenne

« Je pense qu’il faut se dépasser soi-même pour donner un sens à sa vie, et surtout ne pas rater le moment pour le faire »

20180218_173005.jpg


Titre : J’avais douze ans, j’ai pris mon vélo et je suis partie a l’école…

Auteur : Sabine Dardenne

Genre : Témoignage

Nombre de pages : 229 pages

Prix :  Aux alentours de 6.95€

Edition lu : Edition de grenelle

Date : 2005


Résumé :

28 mai 1996. Sabine Dardenne, 12 ans, est enlevée par Marc Dutroux sur le chemin de l’école. Ce monstre a déjà tué quatre enfants. Ce que va subir Sabine Dardenne est effroyable. Pourtant, après quatre-vingts jours d’horreur, elle va être sauvée de la mort dans des circonstances extraordinaires.
Sabine Dardenne a attendu huit ans pour nous raconter ce qu’elle a subi :
 » Je suis l’une des rares survivantes qui aient eu la chance d’échapper à ce genre d’assassin. Ce récit m’était nécessaire et si j’ai eu le courage de reconstituer ce calvaire, c’est avant tout pour qu’un juge ne relâche plus les pédophiles à la moitié de leur peine pour « bonne conduite » et sans autre forme de précaution…  »
Un témoignage exceptionnel pour que la voix des victimes soit enfin entendue et que cesse la fascination pour les monstres.


Mon avis :

J’ai adoré ce livre, je l’ai littéralement dévoré. Le pire, c’est surement que c’est une histoire vraie. Et que ça s’est déroulé pas si loin de chez moi, la Belgique et le Nord c’est plutôt proche. Non mais sérieux, cette histoire est tellement, tellement horrible, que j’ai honte d’avoir lu ce livre aussi rapidement. Comme une assoiffée de malheur.

Etant donner que l’histoire est réel j’en éprouve une véritable peine, et je donne mon soutien a Sabine, a la Sabine de 12 ans, celle d’aujourd’hui est bien plus forte.

Je vous conseil ce livre, il ouvre les yeux sur le monde dans lequel on vie, sur les malades avec qui on vit. Et c’est d’autant plus d’actualité que les enlèvement se multiplient ces dernières années, ces derniers mois.

L’écriture est fluide, simple. Ça se lit tout seul

PS : certaines chose sont un peu choquante a ne pas laisser a la porté de lecteurs non avertis

MA NOTE : 5/5

 

Publicités

MORT AVEUGLE – Karin SLAUGHTER

« Tu ne comprends pas, reprit-elle. Si tu ne me laisses pas travailler là-dessus, alors tu auras un autre macchabée pour ta petite amie. »

20180218_164605.jpg


Titre : Mort aveugle

Auteur : Karin SLAUGHTER

Genres : Thriller, Suspense, Mystère, policier

Nombre de pages : 491 pages

prix : au alentours de 8 € je crois, je l’ai eu gratuitement pour l’achat de 2 autres livre 

Edition lu : Harper Collins POCHE

Date de parution : 2017


Résumé : 

Les apparences sont souvent trompeuses. Ainsi, Grant County a tout de la petite ville tranquille du vieux Sud américain où il fait bon vivre et aimer son prochain. Une ville tranquille, où est pourtant retrouvée une jeune femme sauvagement violée et mutilée dans un diner local. Puis une autre, violée et mutilée elle aussi. Resurgissent alors les rancœurs et les secrets des uns et des autres, enfouis au fil du temps. Des haines qui font craquer le vernis de Grant County et en révèlent l’horreur.


Mon avis : 

C’est un livre que j’ai adoré ! Le suspens est tenu jusqu’au bout, et s’en deviens presque fou, quand on croit enfin savoir, on sais mais pas vraiment, c’est assez étrange et c’est fantastique.

J’ai adoré la fin ! Elle était tellement surprenante. Mêlé à ce roman plein de mystère quelques histoires d’amour, et vous avez le roman parfait ! J’ai adoré le lire, et je suis presque sûre que je le relirais. C’est assez dur de ne pas spoiler, et c’est pour quoi je dois m’abstenir de hurler au tueur ! Alors je vais arrêter de dire a quel point la fin est incroyable et vous dire d’aller le plus vite possible l’acheter.

Et évidemment, c’est un 5/5 que ce livre mérite !!

MA NOTE : 5/5 

SI JE RESTE – Gayle Forman

« Je me rends compte maintenant que c’est facile de mourir. C’est vivre qui est difficile. »

SI_20170806_181752.jpg


Titre : Si je reste

Auteur : Gayle Forman

Genre : Drame

Nombre de pages : 189 pages

Prix : 6.30 €

Edition lu : PkJ

Date de parution : 2009


Résumé :

Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie. Et puis…
Et puis vient l’accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes: d’abord, elle entend tout ce qu’on dit autour de son lit d’hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C’est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans.

« Si je reste » est une merveilleuse histoire d’amour, mais aussi un livre qui nous fait réfléchir à l’essentiel, à la place de l’amour et du bonheur, à tous ces liens avec nos proches auxquels on s’habitue et qui sont pourtant le vrai trésor de nos vies.


Avis :

Je l’avais déjà vu en film et franchement je ne serais pas dire quel est le meilleur. C’est un livre assez simple, même si quelque fois on peut s’emmêler les pinceaux.  ça a était une lecture agréable, malgré que je connaissais déjà la fin.

Ce n’est pas un coup de cœur mais j’ai énormément aimé, de plus j’ai apprécier les réflexion sur la vie etc, c’est un livre que je pourrais relire.

MA NOTE : 3.5/5

Irrésistible alchimie – ELKELES

« – D’une certaine façon, nous sommes si opposés, finit-il par ajouter.
Je croise mes doigts entre les siens.
– Oui mais d’une autre façon, nous nous ressemblons tellement. »

20170615_151915

ISBN :


Titre : Irrésistible alchimie ( de la saga de 3 tomes, assez indépendants les un des autres )

Auteur : Simone Elkeles

Nombre de pages : 441 pages

Prix : 6.90 €

Edition lu :  France Loisirs

Date : 10/02/2011


Résumé :

« Tout le monde sait que je suis parfaite. Ma tenue est parfaite. Ma vie est parfaite. Même ma famille est parfaite. Certes, tout cela n’est qu’un mensonge, mais tant pis, je me suis démenée pour qu’on y croie.. Si la vérité venait à éclater, je pourrais dire adieu à mon image de perfection absolue. »

Brittany est belle, intelligente et douce. Elle sort avec le capitaine de l’équipe de football.

Alex, terriblement séduisant, est connu pour être un membre du dangereux gang des Latino Blood.

Tout les oppose jusqu’à ce cours de chimie et ce travail imposé en binôme.

Au-delà des apparences, Alex et Brittany se rapprochent et se séduisent.

Leur attirance, plus forte que les préjugés et les interdits, pourrait bien changer leur avenir…mais à quel prix ?


Mon avis : 

Au final c’est une histoire assez cliché, mais je l’ai énormément aimé. Je l’ai l en a peine 2 jours. Les personnages sont très attachants.

J’ai beaucoup aimé en alternance avec les 2 personnages.

Alejandro et Brittany, se donne une image, l’image de la parfaite et l’image du gangster idiot et violent. Je me suis dit que cette lecture allais être ennuyante et très cliché, le bad boy qui tombe amoureux de la pimbêche du lycée. Mais dès le début j’ai trouvé de très belles phrases et j’ai annoter des citations dès le début.

Mais ce n’est pas du tout le cas, Brit essaye de plaire au autres pour que sa mère soit fière d’elle. Sa mère qui fait attention a tout, pour que les autres ne parle pas en mal de leurs famille, qui se doit d’être plus parfaite que la limite du possible et qui plus est qui a honte de sa première fille handicapée.

Quant a Alex, il fait parti d’un gang un peu par obligation, pour pouvoir protéger sa familles du gang en lui même, il est embarquer des son plus jeune age dans les guerre de ries;. Cependant il rêve secrètement d’intégrer une université et de devenir quelqu’un de notable, mais sortir d’un gang est impossible.

Dès le début on sais que Brittany et Alejandro vont s’aimer, mais ce que j’ai énormément apprécié c’est leur amour, tellement beau. Leurs déclarations enflammées et timide à la fois. J’ai beaucoup aimé aussi lorsque Brittany découvre son attirance pour Alex, et qu’elle est choquée d’elle même. L’attirance mutuelle est tellement forte, c’est tellement beau enfaîte.

Il y a une très grande présence de la drogue, l’alcool et la violence et grâce a Alex, on y trouve un vrai message d’espoir de s’en sortir.

Le style d’écriture est très simple, ce qui rend la lecture fluide.



vous pouvez retrouver les citations de ce livre sur mon tumblr 

 

Central Park – MUSSO

« Il suffit d’un instant. Un regard. Une rencontre. Pour bouleverser une existence. La bonne personne, le bon moment. Le caprice complice du hasard. »


20170608_211723


ISBN : 226627628X


Titre : Central park

Auteur : Guillaume MUSSO

Nombre de pages : 443 pages

Prix : 8 €

Edition lu : Pocket

Date : 05/01/2017


Résumé :

Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière…
… pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier.

New York, huit heures du matin.
Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park. Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre.
La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.

Impossible ? Et pourtant…

Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D’où provient le sang qui tache le chemisier d’Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ?
Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. La vérité qu’ils vont découvrir va bouleverser leur existence…


Mon avis :

Je n’avais jamais lu de Musso et j’en avais entendu énormément de bien, et bien je ne regrette pas du tout !

Au début j’avoue ne pas avoir était très emporté, mais les événements arrivent de plus en plus intenses et les un après les autres. Ce qui rend le récit super, à peine le temps de digérer un rebondissement, qu’un autre fait sont apparition.

J’ai adoré le style d’écriture, les description juste assez longues et juste assez présentent, qui se marient parfaitement avec l’histoire.

J’ai beaucoup aimé les personnages, Gabriel, et sa personnalité changeante, passant de petit enfant irresponsable et heureux, a l’homme sérieux et plein de tristesse qu’il est. Alice, cette femme de caractère, têtue comme une mule,  ( oui je me suis reconnue dans son caractère de caca c’est bon roohh ) , forgée par le malheur qui s’est abattu sur elle.

C’était un récit intense, qui vous fait passer une nuit blanche, tellement les événement sont étonnants et inattendus.  Toute mes suppositions concernant le fin mot de l’histoire ont était abandonnées au fur et à mesure de ma lecture, et je suis restée sans mot fasse a cette fin des plus incroyables.

C’est un coup de cœur

LA CATHÉDRALE DE HAINE – Guy des Cars

« Il n’y aurait jamais de morts si les vivants se donnaient la peine de les ressusciter souvent dans leurs souvenirs. »

téléchargement (6)


ISBN : X


Titre :  La cathédrale de haine

Auteur :  Guy des Cars

Genre :  Policier

Nombre de pages :  313 pages

Prix : J’ai eu ce livre également par ma voisine , alors je ne sais pas le prix ( qui n’est évidemment pas marqué derrière le livre ) ,disponible d’occasion un peu partout pour moins de 10 euros. 

Edition lu :  J’ai lu

Date de parution :  1969


résumé :

André Serval rêve de construire une nouvelle cathédrale à Paris. Un monument qui sera la synthèse de tous les arts de notre époque ut l’œuvre commune dont l’édification symbolisera enfin l’union de tout le peuple français dans le travail. Mais aussitôt les ennemis surgissent de partout : hommes politiques, architectes rivaux, financiers et même ecclésiastiques…
Seule une jeune femme, Évelyne cherche à l’aider dans ce combat inégal et gigantesque.
Évelyne aime André Serval, mais celui-ci est trop absorbé par sa grande idée de cathédrale pour prêter attention à une femme. Et c’est une autre lutte, secrète et terrible, qui se livre entre la femme de chair et le créateur épris de son oeuvre…
Qui l’emportera ? la femme ou la cathédrale ? l’amour ou la haine ?


Mon avis :

Je suis assez mitigée, j’ai aimé l’histoire en générale, mais, j’ai trouvé certains passages trop long, qui m’ont profondément ennuyé et d’autre pas assez long, passant rapidement sur un passage intéressant.

Je trouve qu’il n’y a aucun suspect ,pour ma part au milieu du livre je connaissais déjà – en gros – le dénouement, cependant il y a eu quelques détails révéler a la fin dont je ne me doutais pas du tout, mais le meurtrier, est facilement devinable déjà au milieu du livre.

J’avais adoré « la révoltée » du même auteur, et je suis assez déçu de celui-ci, j’avoue m’avoir par moment forcé a le finir, en me disant « Sarah, il y aura un gros rebondissement a la fin, ne t’inquiète pas » et j’ai eu tord ..

Ce n’est pas une grosse déception, j’ai juste était un peu déçu de l’histoire.

Note :  2/5 

                        J’ai était déçu !

LA FEMME PARFAITE EST UNE CONNASSE ! – A.S & M.A Girard


« Exemples de textos de rupture […]

Le faux cul : « Je ne te mérite pas »
Le Star Wars : « C’est fini car…je suis ton père »
Le Terminator : « C’est fini but I’ll be back »
Le Lara Fabian : « Tout, tout, tout est fini entre nous »
Le geek : « Game over ! » »

20170512_143100T2


ISBN : X


Titre : La femme parfaite est une connasse ! TOME 1 et TOME 2

Auteurs : Anne-Sophie Girard & Marie-Aldine Girard

Genre : Humour

Nombre de pages : 160 pages

Prix : 5.00 € ( chaque livre )

Edition lu : J’ai lu

Date de parution : 2013 – 2014


Résumé  :

20170512_143111

TOME 1    Ce livre est LE guide pour toutes les femmes imparfaites (c’est-à-dire grosso-modo pour toutes les femmes*). Vous y apprendrez notamment comment garder votre dignité quand vous êtes complètement bourrée, qui sont ces filles qui ne mangent qu’une salade par jour, les questions qu’il ne faut pas poser à un homme si vous ne voulez pas entendre la réponse, ou ce qu’il faut faire de toute urgence si votre mec veut s’acheter des Crocs.

20170512_143117.jpg

TOME 2   Voici enfin la suite tant attendue de La femme parfaite est une connasse ! Pourquoi une suite ? Mais parce que la connasse ne meurt jamais ! Avec humour et légèreté, les auteurs continuent de s’attaquer à celle qui les fait tant culpabiliser : la « femme parfaite ». Vous y découvrirez de nouvelles théories telles que le « frisson de la honte » ou la technique « tiré/décalé », mais vous apprendrez aussi « comment reconnaître l’homme parfait », « comment savoir qu’on ne vit pas dans une comédie romantique américaine », ou le concept universel du « mec à trois bières ». Bref, tout ce qu’il faut pour assumer enfin votre imperfection !


Mon avis :

Je n’ai pas aimé, j’ai vu énormément d’avis positifs sur ces deux tomes. Mais, je ne les ai spas trouvé drôles. C’une grosse déception. Ce lis relativement vite, certaines « blagues » sont drôles mais seulement quelque une et pour le prix vraiment je suis très déçus, 10 € pour 2h heure d’ennuie !

1/5